Blog referencement-songeur.com
Informatique et Internet Societes et Institutions

Le vote électronique, une nouvelle alternative

Le vote électronique, une nouvelle alternative
Rate this post

Remplaçant les outils traditionnels tels que les bulletins papier et les enveloppes, le vote électronique est un système de vote entièrement informatisé offrant le même service. De plus en plus utilisé, il commence à se développer fortement dans les grandes entreprises notamment pour le vote de certaines instances. C’est ce que People Vox, plateforme en ligne de vote électronique propose pour les professionnels désirant mettre en place une élection du CSE ainsi que des référendums d’entreprise. Pour les entreprises le souhaitant, il est possible d’effectuer toutes ces démarches par le biais du vote numérique, facilitant ainsi sa mise en place et la participation des salariés à la vie de l’entreprise.

Une utilisation de plus en plus commune dans le monde politique

Le vote électronique suscite de nombreux débats mettant en doute la sécurité d’utilisation et d’éventuels détournements. S’exportant de plus en plus dans toutes les sphères de la société, il apparaît évident que son utilisation apparaîtra en politique. De nombreuses nations ont expérimenté durant les dernières décennies les machines à voté comme la Belgique, l’Allemagne ou encore l’Irlande. Cependant, après un certain laps de temps, les expérimentations ont toutes conduit à un résultat commun. La sécurité et le manque suffisant de contrôles fiables ont fait échouer ces tentatives. Cependant, aujourd’hui, certains pays utilisent le vote à distance depuis quelques années comme l’Estonie par internet. Plus récemment, la Suisse est au cœur de l’actualité pour son souhait d’effectuer une transition vers ce mode de vote. En proposant une phase test grandeur nature en incitant à hacker leur plateforme, la Suisse veut s’assurer de la fiabilité et de la sécurité de son outil pour les années à venir.

Vote électronique

Parmi les différents arguments en faveur du vote électronique, on retrouve :

  • Une facilitation de la mise en place de consultations
  • La participation est simplifiée ce qui favorise le taux de vote
  • Diminution des coûts par rapport aux modes traditionnels
  • Une empreinte écologique moins importante

Les principaux désaccords et réticences se basent sur le côté contrôlable du vote digitalisé. Est-il vérifiable ? Est-il vraiment sécurisé ? Le risque 0 n’existant pas, seul l’avenir et l’expérimentation permettra de dégager des analyses concluante du vote électronique.

Related posts

La refonte de site internet

Laurent

Sur quels critères faut-il choisir son agence SEO ?

sophie

Pourquoi vous devriez faire appel aux services d’un community manager à Madagascar ?

Laurent

Leave a Comment