Blog referencement-songeur.com
  • Home
  • Sante et Beaute
  • Le champignon de la mérule est-il dangereux pour votre santé et vos boiseries ?
Sante et Beaute

Le champignon de la mérule est-il dangereux pour votre santé et vos boiseries ?

Le champignon de la mérule est-il dangereux pour votre santé et vos boiseries ?
5 (100%) 1 vote

Le champignon ligniphage que les anglophones appellent  la pourriture sèche, dry rot, est l’un des champignons de pourriture du bois les plus dévastateurs dans les bâtiments de nombreux pays du monde. En raison de sa nature destructrice, la mérule ou Serpula lacrymans est souvent appelé le «cancer du bâtiment ».

 

La mérule peut également endommager la maçonnerie. Le champignon se développe dans des endroits sombres et mal ventilés avec des niveaux d’humidité élevés. En tant que tel, il est souvent capable de largement se propager avant que les dommages ne soient constatés. Ce champignon trouve son bonheur dans les vieux bâtiments qui connaissent des problèmes d’humidité. Peu présent dans la nature, sa présence est presque entièrement limitée à l’environnement bâti.

C’est malheureusement un si bon colonisateur du bois dans l’environnement bâti car il possède une  structure biologiquement très efficace qui lui permet le transport et le stockage de l’eau, de l’azote, du fer, et d’autres éléments vitaux. via des structures racinaires spécialisées, les rhizomorphes, et un système de solubilisation efficace qui permet l’extraction des ions métalliques des matériaux comme la pierre et même le plâtre.

Le champignon de la mérule utilise des mécanismes non enzymatiques pour modifier la lignine et initier la dégradation de la cellulose. Les cellulases hydrolytiques et les enzymes oxydantes sont ensuite utilisées pour dégrader et métaboliser complètement la cellulose des boiseries de votre charpente.

Divers mythes associés à la nature destructrice du champignon de la pourriture sèche conduisent souvent à l’utilisation de traitements violents et destructeurs qui causent souvent plus de dommages au bâtiment que le champignon lui-même.

Par exemple, on pense à tort que le champignon est indestructible et que l’ensemble du bâtiment devrait être démoli une fois infesté. Cependant, le champignon de la mérule est vulnérable aux conditions sèches et ne survivrait donc pas longtemps en l’absence d’humidité. De nos jours, l existe de nombreux traitements efficaces contre la mérule.

Ce champignon synonyme d’humidité est-il dangereux pour la santé ?

 

Il n’y a aucun composé chimique toxique connu produit par le champignon de la mérule. Cependant, l’existence d’un asthme associé à ce champignon a été documentée par des recherches scientifiques. Le rôle sensibilisant de ce champignon a été confirmé chez les individus atopiques et asthmatiques à la fois par des tests cutanés et par des tests de provocation bronchique. Un petit nombre de cas confirmés de pneumonite d’hypersensibilité (alvéolite allergique) causée par le champignon Serpula lacrymans ont été signalés.

Comment détecter la présence de mérule ?

Le champignon de la mérule est susceptible d’être trouvé dans les bâtiments qui ont connu un mauvais entretien, en particulier des anciennes propriétés. Résultat d’une mauvaise conception architecturale ou d’une altération précoce qui peuvent entraîner une infiltration d’eau ou de vapeur. Aux premiers stades de l’infestation, le champignon de la mérule est difficile à distinguer visuellement des autres moisissures et champignons qui pourrissent le bois sans tests de laboratoire appropriés .

Cependant, au stade avancé de l’infestation, lorsque les fructifications ont développé de la poussière de spores brunes, le champignon est relativement facile à distinguer des autres champignons de la pourriture du bois. Contrairement aux autres champignons xylophages, le champignon de la mérule peut se propager à d’autres bois, même à travers les matériaux de maçonnerie. Cette capacité de propagation est l’une des caractéristiques distinctives et l’arme de ce champignon.

Comment contrôler ou traiter la mérule ?

 

Le champignon de la mérule peut être facilement contrôlé grâce à la combinaison appropriée de considérations en ventilation et en  construction couplée à une utilisation appropriée des produits de préservation du bois et de la maçonnerie. Il est vivement conseillé de faire appel  à un professionnel du traitement des moisissures et des champignons.

 

Autres champignons sur le bois dans les maisons ?

 

Un autre type de pourriture causée par des champignons sur le bois dans les maisons est la pourriture dite “humide”. Contrairement à la mérule, ils détruisent à la fois la cellulose et la lignine, laissant la couleur du bois en grande partie inchangée mais produisant une texture molle ou spongieuse sans fissures croisées. La pourriture humide peut être brune ou blanche.

 

Les pourritures blanches communes sont causées par des champignons Donkiporia expansa , Asterostroma spp, Pleurotus ostreatus et Phellinus contiguus . Les pourritures brunes font que le bois devient plus foncé et se fissure le long et à travers le grain; lorsqu’il est sec, le bois très décomposé se désagrège en poussière. De nombreuses pourritures humides communes sont des pourritures brunes causées par des champignons tels que Coniophora puteana , C. marmorata , Paxillus panuoides et Dacrymyces stillatus .

Related posts

Une semaine dans un cabinet d’esthétique renommé à Paris

Franck

Comment éviter l’excès de poids ?

sophie

Pratiquer le yoga à Fribourg

Web Pro

Leave a Comment