Blog referencement-songeur.com
Emploi et Enseignement

L’évaluation du niveau d’allemand : comment faire ?

Vous envisagez d’étudier dans une université germanophone ou vous installer en Allemagne pour y travailler ? Dans tous les cas, il est indispensable d’évaluer votre capacité à pratiquer l’allemand en oral et en écrit via un examen officiel. Pour bien choisir le test de niveau d’allemand le mieux adapté à vos besoins, suivez le guide.

Une évaluation pour tous les niveaux

L’allemand est non seulement la première langue parlée de l’UE, mais aussi l’une des langues les plus parlées au monde avec l’anglais, l’espagnol et le français. Aussi, la maîtrise de l’allemand peut se révéler comme une plus-value pour votre CV, mais aussi pour les étudiants. Ce qu’il faut savoir, c’est que les entreprises revendiquent un niveau assez élevé de maîtrise de la langue. La plupart d’entre elles proposent un test de niveau d’allemand pour procéder à la sélection des candidats avant le recrutement. Il en est de même pour les universités et grandes écoles allemandes. Alors, quels sont les tests de référence pour évaluer votre niveau dans la langue de Goethe ?

Vous pouvez vous adresser aux universités ou aux institutions spécialisées dans la promotion de cette langue comme le Goethe-Institut. Les tests qui y sont proposés incluent un examen oral et écrit. Seront évalués la compréhension de la langue à l’oral et à l’écrit, le vocabulaire et l’expression écrite. Les points obtenus détermineront le niveau du candidat.

Le Test Daf

Il s’agit d’un examen dédié aux candidats ayant un niveau avancé en allemand. La réussite du Test Daf permet entre autres d’intégrer une université allemande. Environ 400 organismes éparpillés dans 80 pays le proposent. Pour mesurer les compétences du candidat, celui-ci doit passer une épreuve de compréhension écrite (1 heure), compréhension orale (40 minutes), expression écrite (1 heure), expression orale (30 minutes), soit un total de 3h10 pour passer le test. Les résultats obtenus correspondent à l’un de ces trois niveaux :TDN 3, TDN 4 ou TDN 5.

Le Zertifikat Deutsch für den Beruf (ZDfB)

C’est le Goethe-Institut qui organise ce test. Il permet d’évaluer les capacités du candidat à utiliser quotidiennement la langue en milieu professionnel. Pour maximiser vos chances de réussir l’épreuve, il est conseillé de suivre des cours de préparation, que ce soit en ligne ou en présentiel.

Le test ZDfB permet de classer le candidat selon trois niveaux, chacun sectionné en deux catégories. Par exemple, les niveaux A1 et A2 désignent la capacité du candidat à parler l’allemand pour de simples échanges d’informations. Les niveaux C1 et C2 signifient l’aisance du candidat à s’exprimer très couramment, et ce, dans toutes les situations.

Related posts

3 éléments importants à considérer pour réaliser un bon CV

Tamby

Quelle pointeuse utiliser pour la gestion des heures de travail des employés ?

sophie

Rénover des infrastructures dans une école

Franck

Leave a Comment